Le compte à rebours est lancé ! BTS J-30

 

Après 2 ans d’études, de remise en question, de stress, de doute, de joie, de moment de conviction, ça y est j’ai reçu ma convocation aux examens ! Outch déjà quoi c’est pas possible ?? Comment toutes ces semaines ont pu défiler sans que je ne m’en aperçoive ? J’ai oublié mon cycle de Krebs, je ne sais plus comment faire une génoise, je ne connais plus le métabolisme des glucides… bref j’ai le cerveau en compote et je suis partagée entre : vite que ça s’arrête !! ET Non pas tout de suite j’ai peuuuuuur.

Je crois bien que je ne suis pas prête mais que je ne le serai vraiment jamais complètement donc autant se lancer et voir ce qu’il se passe. Ces derniers jours j’ai pourtant pris confiance en moi et en mes capacités, j’ai eu de très bons retours en stage, je me suis sentie à l’aise et à ma place. Je crois que c’est bien là le principal. Alors même si ce BTS est très dense et très scolaire je sais que ce métier est fait pour moi. J’ai des centaines d’idées d’articles pour ce blog mais aussi plein de projets en tête pour la suite, je ne sais pas comment tout cela va s’organiser, si je vais continuer ici sur My Happy Balance, si je vais aller ailleurs pour me faire un espace plus professionnel et plus en lien avec ce que je souhaite faire pour la suite : de la prévention autour de la famille au sens large. Oui c’est large, mais j’ai des idées, et je suis convaincue aussi du bien-fondé d’une alimentation saine pour prévenir ne serait-ce que de l’obésité/surpoids mais aussi de nombreuses maladies. Au delà des médicaments qu’on peut distribuer pour le cholestérol, la tension, des pilules miracles pour maigrir et bientôt des médicaments pour la NASH cette fameuse maladie du foie gras. Tout cela peut en grande partie passer par une alimentation équilibrée avant tout, croyez-le.

La question qui revient tout le temps : tu vas faire quoi après ton BTS ?

Alors clairement, je serai probablement mal placée pour faire perdre 3 kg à  quelqu’un avant l’été parce que je n’y crois pas. Je ne crois pas au régime miracle, à la baguette magique, aux kilos qui s’envolent par des pilules, aux boissons détox qui aspirent le gras, aux machines cryo je ne sais pas quoi qui gèlent les cellules graisseuses et les éliminent (attendez je ris et je reviens…). Non, il faudra aller voir quelqu’un d’autre c’est sûr. Par contre, je pense que j’aurai une bonne oreille pour écouter votre histoire diététique, pour vous amener à vous questionner sur vos sensations, pour vous épauler sur le chemin du mieux être (qui peut passer par une perte de poids ou non d’ailleurs), pour vous conseiller en cas de maladie (cholestérol, diabète, alimentation particulière…), pour vous aider avec votre enfant dans sa diversification, pour établir des menus équilibrés… bref vous voyez tout ça est bien vaste 🙂 J’ai aussi envie de garder mon « volet » communication, parce que je suis convaincue aussi que la prévention passe par la communication, donc autant allier les deux ! J’aimerai aussi continuer mon travail de rédactrice que je fais depuis 8 ans mais m’orienter plutôt vers des agences/magazine santé, écrire un livre qui sait ? Bref je ne suis pas prête de m’ennuyer car ce domaine me plait et il y a de la place pour ceux qui le souhaitent.

Mais avant ça : BTS en vue ! Parce que sans ce diplôme tout le reste est compromis. Bien sûr, je pourrai devenir coach, nutritionniste (je rappelle que ce nom là seul ne veut rien dire, on est soit médecin nutritionniste, soit diététicien nutritionniste) ou encore naturopathe (je n’ai rien contre les naturopathes juste que ce ne correspond pas du tout à mon approche et mes « croyances » si je puis dire), mais pour travailler avec l’hôpital, les écoles, les centres spécialisés le diplôme du BTS diététique reste indispensable et c’est très bien comme ça !

Souhaitez-moi bonne chance, j’espère qu’en octobre je reviendrai ici avec de belles nouvelles ! En attendant, révision et stress sont au programme pour le prochain mois.
A très vite

 

Source image : un blog que je vous conseille vivement, un illustratrice diététicienne, Leaaax

0

6 comments

  1. Je te souhaite plein de réussite d’abord dans le BTS évidemment et puis ensuite dans tes projets qui s’affineront suivant tes expériences 😊😘. Plein de courage pour les prochaines semaines !

  2. Alors je te souhaite bonne chance etu plein de ce mot qu’on ne peut prononcer…je suis d’accord avec toi, la perte de poids c’est avant tout un rééquilibrage alimentaire mais aussi un peu d’activités physiques. Je ne crois pas aux pilules magiques ni au régimes 😊

    1. Disons que ça peut marcher à court terme (ça a marché sur moi en tout cas !) mais à long terme à mon avis (et du avis des études scientifiques aussi!) c’est voué à l’échec. Comme tu le dis rééquilibrage alimentaire et sport, et aussi manger en pleine conscience 🙂 A bientôt

  3. Bonjour Julie,
    Je suis tombée sur votre compte Insta et blog en recherchant le #CNED sur Instagram. Je suis nutritionniste avec un Bachelor (BAC+3) du Liban depuis 2010, mais en fait je ne peux pas utiliser le terme diététicienne en France sans passer par le BTS Dietetique. J’ai aussi deux enfants et la petite rentre en maternelle en septembre et je me suis dit que c’est le temps pour moi de passer cette étape pour pouvoir me lancer dans ce métier que j’aime tant en France! Je voulais savoir ton expérience avec le CNED svp. Avec mon diplôme, je pourrais peut-être intégrer la deuxième année directement. D’après votre expérience, est-ce faisable avec les stages à faire? C’était difficile de trouver des stages? La communication est-elle rapide et efficace avec les profs du CNED? Comme j’ai pas eu de réponses satisfaisantes de leur part et sur le net, je me permets de vous demander votre avis en tant qu’étudiante. Merci d’avance et je vous souhaite bon courage pour les révisions et la réussite certainement!

    P.S. en lisant ton blog, je suis ravie de voir que l’on partage la même vision sur la dietetique. Donner un régime pour perdre deux kilos en une semaine pour assister en un mariage, j’ai jamais arrivé à le faire! Mais apprendre aux familles à bien cuisinier et manger avec gourmandise et plaisir tout en prévenant les maladies, c’est ça le joli boulot 😉

    1. Bonjour Christelle, désolée pour le délai de réponses, j’étais en plein dans les examens 🙂 Ce qui me parait compliqué c’est de caser les 5 stages en 1 année, je dirai même que c’est probablement impossible tout en suivant les cours, même si tu n’en auras pas besoin !
      Est-ce que tu as pu appeler le cned pour voir avec eux ?
      Je dirai que la communication n’est pas forcément top, mais je ne suis pas beaucoup allée sur l’interface du cned, j’ai posé toutes mes questions sur des groupes Facebook qui étaient beaucoup plus réactifs ! J’espère que tu trouveras un moyen.
      A bientôt
      Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *